En apprenant à être moi de Greg Egan

« J’avais six ans lorsque mes parents m’ont dit que j’avais dans le crâne un petit cristal sombre qui apprenait à être moi. »
La matière organique est faible et périssable. Rien ne vaut le cristal Ndoli, cette invention révolutionnaire qui stocke la personnalité d’un individu dans sa nano-structure de carbone, rendant tout un chacun virtuellement immortel. Mais reste-t-on soi-même ? Demeure-t-on humain ? Et qu’est-ce, être humain ?

Résumé

Une nouvelle SF très sympathique sur le thème de l’alter-ego. Ici, le petit cristal sombre. L’auteur mène très bien sa barque, à tel point que le retournement de situation m’a arraché un sourire surpris. Bien joué Greg, bien joué. Je ne m’y attendais pas.
Le switch est d’autant plus surprenant qu’il n’intervient pas à la fin de la nouvelle. Il est aussi bien amené par l’état d’esprit du personnage principal, qui vit dans une volonté de ne pas se conformer. Cela lui bouffe tellement la vie qu’on ne se concentre plus sur le principal. Beau tour de magie en somme !

2 commentaires sur “En apprenant à être moi de Greg Egan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s